Agir ensemble pour gagner la justice sociale et environnementale pour tous

Cette année, le thème de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté (17 octobre) met l’accent sur la justice sociale et environnementale pour tous. La reconnaissance croissante de la multidimensionnalité de la pauvreté signifie que ces deux problèmes sont liées et que la justice sociale ne peut être pleinement réalisée sans corriger les injustices environnementales. Les personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté sont souvent les plus touchées par les changements climatiques et environnementaux. Alors qu’elles agissent déjà pour résister à la pauvreté, aujourd’hui, elles font également face aux conséquences de ces nouveaux défis. 

Une femme prépare des galettes avec de la terre d’argile en Haïti, l’un des pays les plus pauvres au monde.
Photo :ONU/Logan Abassi
Des écoliers kényans mangent un déjeuner préparé avec des légumes de forme inhabituelle qui n'ont pas été jugés assez bons pour l'exportation.

Chaque personne doit pouvoir avoir accès à l’alimentation dont elle a besoin

16 octobre 2020 — A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre), les Nations Unies ont appelé à redoubler d’effort pour réaliser l’objectif de « Faim zéro ». 

Bien se laver les mains, un geste barrière essentiel contre la Covid-19 mais toujours pas accessible à tous

15 octobre 2020 — Le manque d’accès au lavage des mains avec du savon expose des millions de personnes à un risque accru de contracter la Covid-19 et d’autres maladies infectieuses, rappelle le...

Les progrès contre la tuberculose sont menacés (OMS)

14 octobre 2020 — Une action et un financement urgents sont nécessaires pour soutenir les progrès dans la lutte mondiale contre la tuberculose, a déclaré l'Organisation mondiale de la santé (OMS...

Objectifs de développement durable

17 objectifs pour transformer le monde

Les objectifs de développement durable sont un plan d’action pour que tous les pays – pauvres, riches ou à revenus moyens – puissent prospérer en protégeant la planète et vivre en paix. 

La campagne Agissons (ActNow) est un appel des Nations Unies à une action citoyenne contre les changements climatiques et pour la durabilité. En changeant nos habitudes et en faisant des choix qui ont moins d'effets néfastes sur l'environnement, nous avons le pouvoir de lutter contre les changements climatiques et de construire un monde plus durable.

Logo de la décennie d'action

Alors qu’il ne reste que 10 ans avant l’échéance de 2030, des efforts audacieux sont fournis à travers le monde pour concrétiser le Programme de développement durable en mobilisant davantage les gouvernements et les entreprises, et en appelant tous les peuples à s’approprier les objectifs mondiaux.

Des enfants tiennent des livres dans les mains

Le Club du livre a pour objectif d’utiliser la lecture comme moyen d’encourager les enfants de 6 à 12 ans à interagir avec les principes des objectifs de développement durable (ODD) au moyen d’une liste de lecture de livres du monde entier en rapport avec chacun des 17 objectifs en question.

Logo de l'objectif 16
 
Objectif 16 : Paix et justice

Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.

À la une

Actualités, événements et reportages au cœur des activités de l’ONU et celles de ses fonds, programmes ou institutions spécialisées.

Une carte du monde avec des données.

Le changement climatique : la preuve en chiffres

Tandis que les incendies faisaient rage dans l'Ouest américain, Pascal Peduzzi, climatologue au Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) à Genève, a suivi la situation de la qualité de l'air à Mammoth Lakes, une ville située dans les montagnes de la Sierra Nevada en Californie. Le scientifique se trouvait à plus de 9 000 km de là mais il a pu observer ces données grâce à « la salle de situation mondiale de l'environnement » (World Environment Situation Room, WESR) du PNUE. Ce portail en ligne offre un suivi en temps quasi réel de la qualité de l'air à l'échelle mondiale.

Une femme fait la classe dehors à côté d’un tableau noir et devant des filles assises par terre.

Les progrès de l'éducation des filles menacés par la COVID-19

Depuis 1995, 180 millions de filles de plus se sont inscrites dans l'enseignement primaire et secondaire. Cependant, malgré une augmentation à tous les niveaux de l'éducation, les filles sont toujours plus susceptibles d’être exclues que les garçons et cette exclusion s’est accrue en raison de la pandémie actuelle. Il est donc essentiel que les gouvernements s'attaquent à une discrimination persistante pour parvenir à l'égalité pour la prochaine génération de filles, affirme le Rapport mondial de suivi sur l'éducation (GEM) intitulé « Une nouvelle génération : 25 ans d'efforts pour atteindre l'égalité des genres dans l'éducation ».

 

Une rue animée, où les passants portent des masques.

Une politique budgétaire pour une crise sans précédent

La crise de la COVID-19 a dévasté des vies, des emplois et des entreprises. Pour amortir le choc, les gouvernements ont pris des mesures énergiques, totalisant la somme faramineuse de 12 000 milliards de dollars à l’échelle mondiale. Ces ballons d’oxygène ont sauvé des vies et des moyens d’existence, mais ils sont coûteux et, conjugués à la forte chute des recettes fiscales due à la récession, ils ont fait grimper la dette publique mondiale à un niveau record de près de 100 % du Produit intérieur brut (PIB), explique le Fonds monétaire international. 

 

Share The Meal - partagez votre repas en un clic !

Avec un simple click sur votre portable, vous pouvez « partager le repas » avec un enfant dans le besoin. Avec 0,70 €, le Programme alimentaire mondial (PAM) peut nourrir un enfant pour une journée.

Challenge CAMPUS 2030 : nouvelle édition

La nouvelle édition du Challenge Campus 2030 est lancée. Proposez vos solutions pour des campus plus durables et plus inclusifs, qui contribuent aux objectifs de développement durable !

Yemi Alade, ambassadrice de bonne volonté

La chanteuse, compositrice, actrice et artiste nigériane Yemi Alade a été nommée ambassadrice de bonne volonté du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

 

Comment éduquer son enfant avec bienveillance

L’UNICEF explique comment cette approche peut aider les parents à établir des relations positives avec leurs enfants.

Une zone d'habitations inondée.

Une coopération intensifiée face aux risques accrus des impacts climatiques

Un rapport de l'ONU intitulé « The Human Cost of Disasters 2000-2019 » (Le prix humain des catastrophes 2000-2019) confirme que ce sont les événements climatiques extrêmes qui sont en tête des catastrophes au XXIe siècle. Au niveau mondial, il y a eu environ 6 700 catastrophes liées au climat, y compris de graves inondations et tempêtes, au cours de la période 2000-2019, contre 3 600 catastrophes liées au climat pour la période 1980-1999. 

 

Des agriculteurs dans un champs.

Dans les États arabes fragiles, les travailleurs vulnérables sont le plus durement touchés par la pandémie

Selon l'Organisation internationale du Travail (OIT), les effets immédiats de la pandémie de COVID-19 sur les travailleurs et les entreprises vulnérables dans les États arabes fragiles font apparaître une baisse sensible de l’emploi et des revenus. En Jordanie, au Liban et en Iraq, les réfugiés syriens, les travailleurs du secteur informel, les femmes et les jeunes travailleurs ont été touchés de manière disproportionnée par la crise.

 

Une vue d'un village à flanc de colline

Renforcer la résilience des petits états insulaires en développement

Les infrastructures jouent un rôle essentiel dans la capacité des petits États insulaires en développement à faire face aux effets des changements climatiques. Plusieurs de ces pays ne se trouvent qu’à quelques mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui les expose de manière disproportionnée, et bon nombre d’entre eux en subissent déjà les conséquences.

 

De meilleures données, de meilleures décisions, de meilleures forêts

Prendre de bonnes décisions nécessite de disposer d’informations fiables et pour protéger les forêts, il faut surveiller leur état. Les forêts abritent la majeure partie de la biodiversité de la planète et nous fournissent en eau, nous procurent des moyens d’existence et de la nourriture. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) fournit aux pays un appui technique et des outils innovants qui les aident à recueillir les données dont ils ont besoin pour surveiller l’état de leurs forêts. 

 

Notre action

En vertu des pouvoirs que lui confère sa Charte fondatrice, l'Organisation des Nations Unies peut agir sur les problèmes auxquels l'humanité est confrontée au 21e siècle, notamment :

Organes principaux

Les organes principaux de l’ONU, établis lors sa création en 1945, sont l'Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle, la Cour internationale de Justice et le Secrétariat.

L’Assemblée générale est composée de la totalité des 193 Membres de l’ONU. Elle constitue une instance de négociations multilatérales unique pour l’ensemble des questions internationales. Chaque État Membre y dispose d’une voix.

La Charte des Nations Unies confère au Conseil de sécurité, composé de 15 membres, la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales. Aux termes de la Charte, tous les États Membres sont tenus d’appliquer les décisions du Conseil.

Placé au cœur du système des Nations Unies, le Conseil économique et social (ECOSOC) promeut les trois dimensions – économique, sociale et environnementale – du développement durable.

Le Conseil de tutelle a été institué par la Charte des Nations Unies pour assurer la surveillance à l’échelon international des territoires sous tutelle et garantir que les mesures appropriées étaient prises pour préparer ces territoires à l’autonomie ou à l’indépendance.

La Cour internationale de Justice (CIJ) est l’organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies. Son siège est situé à La Haye, aux Pays-Bas. Elle règle notamment les différends d’ordre juridique qui lui sont soumis par les États.

Le Secrétariat de l’ONU comprend le Secrétaire général, ainsi que des départements et des bureaux ayant chacun des responsabilités et des expertises précises pour assurer au quotidien la cohésion des travaux de l'Organisation.

Pour comprendre

Les changements climatiques sont la question déterminante de notre époque et nous sommes à un moment décisif. Sans action immédiate, il sera beaucoup plus difficile et coûteux de s’adapter aux conséquences futures de ces changements.      

Les femmes et les filles représentent la moitié de la population mondiale et donc la moitié de son potentiel. L’égalité des sexes, en plus d’être un droit humain fondamental, est essentielle à la mise en place de sociétés pacifiques dotées d’un plein potentiel humain et d’un développement durable. 

FR UN Secretary-General António Guterres is greeted on his visit to the Central African Republic

Les taux de pauvreté dans le monde ont certes diminué de moitié depuis 2000, mais dans certaines régions en développement, une personne sur dix vit encore avec moins de 1,90 dollar par jour (le seuil de pauvreté fixé internationalement).

Des fillettes sourient devant l’objectif.

Le 75e anniversaire de l’ONU sera célébré en 2020 par un vaste débat inclusif à l’échelle mondiale. L'objectif est d’atteindre le plus grand nombre de personnes, d’entendre vos espoirs et vos craintes et d’apprendre de vos expériences, mais aussi de susciter vos réflexions et actions. Votre voix compte. Participez à la conversation ! #UN75

Multimédia

Contenu vidéo et audio provenant des Nations Unies, de ses agences, fonds et programmes à travers le monde.

Le Prix UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes met à l’honneur les contributions remarquables et innovantes de personnes, d’institutions et d’organisations qui ont pour but de promouvoir l’éducation des filles et des femmes. Découvrez les lauréats pour 2020.

L’éducation vue par une jeune fille | UNICEF

Cette année, 16 filles de neuf pays différents, armées de leur simple téléphone mobile, ont filmés leur vie durant la pandémie de COVID-19. La nouvelle série vidéo de l'UNICEF de cinq épisodes, « Surmonter la COVID-19 », montre comment la vie de ces adolescentes a changé, y compris les défis qu’elles ont rencontrés en matière d’accès à l’éducation.

Le Programme alimentaire mondial reçoit le prix Nobel de la paix 2020

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, qui fournit une aide alimentaire vitale à des millions de personnes dans le monde entier, souvent dans des conditions extrêmement dangereuses et difficiles d'accès, a reçu le prix Nobel de la paix 2020.

Podcast

Des écoliers mangent leur repas scolaire.

Journée mondiale de l'alimentation : agir pour l’avenir

Au cours des 75 années qui se sont écoulées depuis la fondation de la FAO, le monde a fait de grands progrès dans la lutte contre la pauvreté, la faim et la malnutrition. Pourtant, trop de personnes restent vulnérables. Plus de deux milliards de personnes n’ont pas un accès régulier à une alimentation saine et nutritive en quantité suffisante. La pandémie du Covid-19 est venue s’ajouter à ce défi, menaçant de réduire à néant les progrès importants réalisés en matière de sécurité alimentaire, de nutrition et de moyens d’existence. Boubaker BenBelhassen, Directeur de la division marchés et commerce à la FAO, explique au micro d'ONU Info l’impact de ce virus sur le commerce et les marchés.
Plus de podcasts

L'ONU en images

Découvrez en images l’action de l’Organisation des Nations Unies et celle de ses fonds, programmes et institutions spécialisées

Des mobilisateurs communautaires de l’OIM sensibilisent des communautés du Niger au lavage des mains pour lutter contre la propagation du virus de COVID-19
Photo :OIM/Daniel Kisito Kouawo

À bord d’une caravane itinérante, les mobilisateurs communautaires de l’OIM (appelés aussi MobComs) sensibilisent à la COVID-19 au Niger. Pendant deux semaines, la caravane a visité les communautés les plus éloignées du pays ainsi que plusieurs ghettos où résident des migrants en transit. La campagne vise à éduquer les communautés sur les dangers de la COVID-19 tout en renforçant la cohésion sociale dans les communautés accueillant des migrants, afin de déstigmatiser le rôle qu’ils jouent dans la propagation du virus.

 Le Docteur Marie-Roseline Bélizaire, une épidémiologiste originaire d'Haïti, regarde de la fenêtre d’un hélicoptère de l'OMS.
Photo :OMS/Lindsay Mackenzie
Le Docteur Marie-Roseline Bélizaire est une épidémiologiste originaire d'Haïti qui a déjà répondu à des flambées de maladies en Afrique, dont Ebola. Elle est maintenant en République centrafricaine où elle contribue à protéger les populations du virus mortel. Découvrez certains des travailleurs humanitaires qui, dans le monde entier, sont reconnus comme de « vrais héros » pour leur travail en première ligne dans la lutte contre la pandémie du COVID-19 et non seulement.
Portrait de Karima, une jeune afghane à la tête d'une entreprise de production de safran dans le pays.
Photo :FAO/H.Azizi
Grâce au soutien de la FAO, Karima est aujourd’hui à la tête d’une entreprise florissante spécialisée dans le safran en Afghanistan, pays dont le climat est très favorable à la cultivation de cette épice. Ingrédient essentiel dans une panoplie de régions, il profite ainsi d’une demande mondiale très élevée. Toutefois, sa production exige une main d’œuvre importante, ce qui rend souvent difficile la gestion d’une telle activité. Découvrez comment Karima a pu ouvrir sa propre production, défiant les difficultés rencontrées en tant que femme dans une société afghane conservatrice.
Le personnel du PAM avec des bénéficiaires du programme d’aide alimentaire à Kano, au Nigeria
Photo : PAM/Damilola Onafuwa

Le personnel du Programme alimentaire mondial (PAM) rend visite à des bénéficiaires du programme d’aide alimentaire à Kano, au Nigeria. Le PAM vient de recevoir le prix Nobel de la paix 2020 pour ses efforts dans la lutte contre une crise alimentaire mondiale aggravée par les conflits, les changements climatiques et la pandémie de COVID-19, qui a fait des ravages dans les chaînes d’approvisionnement, perturbant notamment les mouvements de l’aide alimentaire. Découvrez-en davantage sur le travail de cette agence de l’ONU, définie récemment comme le « 1er secouriste du monde ».